samedi 30 avril 2016

Goulotte Emeraude de droite, bivouac et repérage Glacier Noir

Le printemps arrive, et avec lui le bourgeonnement des goulottes.
Le massif ayant ouvert ses portes ( la route du Pré de Madame Carle ouverte jusqu'au bout ), cela rend la tache bien plus facile.

Avec deux jours de beau temps, avec Zab on choisis l'option une seule marche d'approche et un bivouac sur le glacier, afin de rentabiliser celle-ci.

Arrivé sur place, les conditions sont la. Beau temps, les lignes ont l'air d'être bien formées, reste plus qu'à y aller.
On penchera pour l'Emeraude de droite. Dans l'ensemble les conditions sont bonnes, neige couic, de la glace. Les deux ressauts raides, se passeront en dry par contre.
A la descente aucun rappel en place par contre. On a du équiper 3 rappels, et faire de la désescalade dans les pentes.

Retour au bivouac, pour passer une nuit sous un ciel magnifique et un froid bien piquant.
Le lendemain matin, les nuages sont la.... le mauvais arrive pour le we.
Retour à la voiture sur une neige de printemps.







toujours aussi pratique ces petites broches






mardi 26 avril 2016

Ski trip Alaska, au pays de la pente raide et des ours

Voila bien des années que je voulais aller tester la neige d'Alaska. Entre les photos et les vidéos de Freeride, cela donné vraiment envie de lancer ses skis dans ces pentes magnifiquement vierges.

C'est ainsi qu'avec Paul, on décide de s'y rendre pour aller vérifier les dires des locaux.
Un long voyage de 20h, et nous voila plongé au coeur d'Anchorage.

Sans attendre, le lendemain on se dirige dans une vallée, gardée par les ours, afin d'y découvrir son potentiel.
C'est dans la vallée de Eagle River, vers le Raina couloir.

A peine arrivé que l'on y voit des lignes de partout. Couloirs, faces... tout est possible et la neige a l'air bien bonne pour un mi-avril.

On choisira l'option couloir à remonter afin de vérifier l'état de la neige à la montée.
Du sommet, on aura une vue à couper le souffle.

On partira ensuite d'Anchorage pour se rendre à Hatcherpass. Un col perdu au dessus de Palmer, donnant accès à un domaine immense. De plus il y a possibilité de louer un motoneige, afin de vous faire convoyer au fin fond des vallées.

Notre premier objectif sera le couloir Nord Est de Pinacle au dessus de la Gold Mine.
Magnifique couloir de 400m entre 45 et 50º tout en poudre.
Puis Rae Wallace chute face typique d'Alaska  300m 45/50°

On finira à Hatcherpass par la mythique face de Gourvernement Peack. 400m entre 45 et 50°.

A partir de la le mauvais temps s'installe. Pluie et chaleur au programme, qui nous forcera à changer les plans de notre dernière semaine.

Superbe expérience dans ce pays, qui offre des possibilités infinies.




























dimanche 31 janvier 2016

Nouvelle ouverture en dry tooling - "Prince volant" 200m D6 max

Apparement la saison de glace touche à sa fin. Après 10 jours de grand froid et de grimpe intense dans la vallée de Freissinières, nous voilà sur les dents. Et surtout en manque de glace raide pour des clients avide de cette sensation.
Du coup, ayant toujours sous la main Pierre CHAUFFOUR, le photographe en quête de vidéos et photos de mixte climbing ou dry tooling, je lui propose d'aller ouvrir une nouvelle voie de dry tooling dans la même face que "Biaysse ta culotte" ouvert en 2012 par les guides Fred et Jonathan.
L'idée est lancée. Le programme est simple, faire une voie accessible pour tous. Mais quand on voit le profil de la face, le défi va être dur à réaliser.
Jour 1: on part du bas, classique. Première longueur pas trop raide sauf la sortie avant le relais. D5+ 9 pts
Prévoir des sellettes pour le relais, car il est plein gaz!!!
On attaque la seconde longueur. La plus jolie, sur une proue rouge en gros dévers. 8pts plus haut nous voilà au relais. Plus de batterie on plie bagage.
Jour 2: Avec Zabou comme cobaye, on décide de venir tester les 2 premières longueurs. Pour cela, Pack viendra nous donner un coup de main. Avec Pierre, ils partiront en éclaireur pour finir la seconde longueur et commencer les suivantes avant notre arrivée.
Grimper dans cette deuxième longueur ne laisse personne indifférent. 100m de gaz sous les pieds, pendu sur les piolets sur une proue magnifique. Que du bonheur. Un bon D6.
Jour 3: je décide d'emmener mes deux clients dans cette voie par manque de glace. On verra vite si notre défi d'ouvrir une voie pour tous est réalisé.
Même s'ils ont souffert un peu, ils seront ravis de cette expérience unique et repartiront avec des photos aà couper le souffle.
Jour 4: cette fois en mode grimpe entre guide et photographe uniquement. Juste histoire de confirmer cette belle voie, et de la peaufiner pour la rendre grimpable à 100%
Un nom sortira rapidement " prince volant". L'histoire est simple, un paquet de gateau "prince" pour 2 cordées. Vu que tout le monde en voulait, on a du se "lancer" les gateaux... Bref il y a eu plus d'échecs que de réussite.
Voilà comment passer 4 jours dans une face nord, et donner vie à une voie magnifique.
Merci à Pierre et Pack Zabou pour l'ouverture, et merci surtout à Isabelle et Martial pour la première répétition de cette voie en mode "clients"













samedi 30 janvier 2016

"Border Line" mixte climbing à Freissinieres

Le froid s'est installé, mais plus pour très longtemps. Vite arrivé et aussi vite reparti.
Du coup on profite encore du temps froid pour continuer notre semaine de cascade de glace et de mixte climbing.
Après "New génération", nous voilà dans Border Line, Une ligne ouverte par Fred et Jonathan décembre 2014.
Cette ligne se trouve juste au dessus de Paulo folie au parking de Dormillouse. 30 min d'approche depuis le parking par la voie de descente de Paulo folie.
2 possibilités pour attaquer. Choix un la glace quand elle est en condition. Cette année, c'était encore très fragile, on a pu la gravir uniquement en moulinette. Impossible de poser de bonnes protections pour grimper en tête.
Choix 2, par le mixte 10m à droite de la glace. 2 spits en place pour sécuriser la longueur. Très technique car peu de prise franche, et difficile de mettre de bons points. Un bon M8 qui reveille.
Seconde longueur toujours aussi magnifique. Une grande traversée de 25m sur la gauche avec de fin placage, de bonnes fissures, puis on arrive dans une grosse fissure. L'an dernier on l'avais gravi avec les mains en posant les friends 5 et 6. Cette année la fissure était entièrement en glace, et la pose de friends était impossible. Juste une micro broche ancrée de moitié à "sécurisé" la progression. M5+
La troisième longueur, et un court passage bien déversant pour attraper une chandelle de glace. Cette longueur est toute spitée, mais c'est certainement la plus physique, M8
On aura eu encore la chance de partager cette belle journée avec notre photographe Pierre CHAUFFOUR qui continue de faire des images pour le film "Génération dry" qui devrait sortir l'automne 2016.
On à hate de voir les images !!!