mercredi 7 janvier 2015

Cascade du torrent de la Momie et du Grand Laus

C'est temps-ci, pour aller chercher de la bonne glace et grimper plus d'une longueur, il fallait soit faire beaucoup de route, soit prendre l'avion. On a opté pour une toute autre option. Aller dans le fond d'une vallée fermée, pour cause de neige sur la route. An fond d'un frigot, il doit bien y avoir de la glace.

L'option fut bonne car tout semble très bien formé dans cette vallée. Le seul hic, c'est que notre premier projet n'était pas assez fourni en glace. "Tout en glaçon" qui commence au dessus du torrent de la Momie ne passera pas. On fera juste les 60m du torrent.

Puis on se dirige vers la cascade du Grand Laus. Du bas la première longueur avait l'air fine, mais à grimper, cela demande juste un peu de finesse et de slalom, pour se hisser au second ressaut.
L2 et L3, sont très bien fourni, et nous les gravissons, dans une superbe ambiance. Retour en 1 rappel, et descente à pied.


La montée au torrent de la Momie

Les 60m du torrent de la Momie

Fred dans cette même longueur

Tout en glaçon pas assez formé...

Cascade du Grand Laus


L1 fine mais ça passe

Fred dans L2

L2


L3

Jolie la vue


La vidéo:



Cascade de glace Sergio à Freissinières en mode Dry Tooling

Comme le début de saison du froid tarde à vraiment s'installer, et que l'envie grandi chaque jour de planter le piolet, il nous fallait une journée pour s'exprimer.

On choisi la cascade de glace Sergio. Celle-ci a la particularité d'avoir une première section en dry. Au vue du manque de glace, on se dit, que ce n'est pas trop grave. On grimpera la première longueur en dry et le reste en glace.

Au pied, on voit un torrent qui s'écoule de la draperie de glace. Ca commence bien. De plus on distingue la glace, mais uniquement dans ça partie terminal... En gros, 3 longueurs de dry avant de pouvoir espérer toucher de la glace.

Une belle journée s'annonce !!!

La "douche" de Sergio

L1 après la traversée

L2, normalement tout en glace

L2, enfin la glace



L3, on touche le rideau de glace sommitale sur 15m !!! youhouuuuu

Résultat L1 M5/6, L2 M5+, L3 4

En mode vidéo ça rend mieux:


lundi 22 décembre 2014

Goulotte Marshall'Ombre en face Nord d'Ailefroide

Bon ok, y a pas beaucoup de neige, ou alors dur comme de la glace... Faut faire avec.

Par contre ce peu de neige, ouvre bien des possibilités en alpinisme. Et oui qui dit peu de neige, dit route ouverte, et donc marche d'approche un peu moins longue. Ok il reste quand même 4/5h mais c'est quand même moins loin que de partir de Pelvoux.

L'immensité du Glacier Noir


Avec ce bon Fred, petit départ matinale à 3h45 du parking du Pré de Madame Carle. 3h30 plus loin, les jambes ne veulent plus soulever ces skis ( pourtant léger ) avec ce gros sac dans le dos ( non je porte pas Deg, mais juste pas mal de matos pour palier à cette voie )

Après une première crevasse qui réveillera les bras, et une rimaye pas facile à négocier, on arrive au début de la goulotte à 9h45. Déjà 6h qu'on est parti.... dur la reprise.

Marchall'Ombre au centre, la goulotte Pschitt à droite

Marchall'Ombre

La rimaye bien bien pourri

La pentouse avant d'arriver à l'attaque de la goulotte



La suite c'est 4 longueurs raide sur de la glace. On touche presque pas le rocher, sauf pour y glisser un friends ou deux. Bref de super condi, loin des commentaires secs et rocailleux des précédents répétiteurs.

3ième longueur

Idem

Avant d'arriver à la pente finale



Du coup ça déroule très bien et vite. On arrive juste sous la brèche sommitale, il est 13h15 - pas pire !!!

La descente au skis





1h30 après on rejoint nos skis perdu au milieu de cet immense glacier Noir, puis 45 min après à la voiture.
16h15 à la voiture prêt pour aller boire une bière. Juste démente cette journée, longue mais démente !!!

La vidéo



lundi 24 novembre 2014

Trip grimpe Espagne / Kalymnos

Après la construction de la maison, l'an dernier, et le travail qui se prolonge cette année pour ma chérie, il était plus que temps de prendre des vacances.

Les possibilités étaient vastes, mais après moultes réflexions, on opte pour de la grimpe à proximité pour découvrir des spots magnifiques.

Etape 1 : Espagne avec toutes ces possibilités
Etape 2 : Grèce et son spot mythique de Kalymnos

Etape 1 : Pour l'Espagne, on prend l'option "camion". Plus de liberté dans le choix des secteurs et du logement. 17 jours de grimpe en partant de Margalef, Rodellard et Riglos.
3 styles de grimpe pour 3 endroits juste énormes.




Petit échauffement matinal

L'arche du Dolpin





Le relais ultra confort perché en pleine paroi dans Mosquito


Los Mallos del Riglos avec son village

Murciana au El Pison

Le bon gaz au El Pison dans la voie Murciana

Etape 2 : La Grèce et l'île de Kalymnos. 2 semaines de bonheur. Avant tout un petit résumé des formalités pour s'y rendre et sur place. Vol A/R de Milan - Athènes - Kalymnos. C'est la méthode la moins chère, 150E par personne.

Sur place, on trouve très facilement des logements entre 12 et 20 euros par jours. Le top étant de s'installer à Massouri, ou tout le confort s'y trouve.

La plupart des secteurs peuvent y être accéder à pied, moyennement 30 min de marche en général. Par contre certain sites nécessitent la location de scooter. Pareil on trouve pour environ 10E / jours. Si vous optez pour la locations pour 3 jours mini consécutifs, vous pouvez négocier des tarifs à 8E / jours.

La très belle grotte au secteur "Cave" à voir absolument


  
Nico dans Priapos 7C à "La grande grotta"

Nico dans Priapos 7C à "La grande grotta"

Un beau couché de soleil

Toujours "Priapos"

Classe le repos

Perdue dans l'immensité des Tuffas avec en fond Telendos

Une toute nouvelle !!!


Secteur "Ghost Kitchen"

Secteur La grande grotta

La grande grotta et Telendos

La grotte de Spartacus

  
Massouri


  
Sikati Cave et sa belle plage

Sikati cave

Secteur Secret Garden

Et voila, 5 semaines démentes, à faire de superbes voies, et rencontrés de super gens.
 Place au ski maintenant !!!!